Premier grand chantier à la ferme : le système de phytoépuration des eaux usées

La phytoépuration, ou traitement des eaux usées par l’action de filtres végétalisés remplace
l’assainissement classique de type “fosse septique + épandage”.

schema-aggra

Il y a deux systèmes de filtrage : Le premier est un filtre planté de roseaux (Phragmites phragmites). Nous avons supprimé la fosse septique au profit d’un filtre planté à écoulement vertical de roseaux. Il n’y a pas de production de boue mais un compost se forme en surface car la dégradation des matières organiques se déroule en présence d’oxygène. Le compost doit être retiré environ tous les 10 ans, utilisable au jardin d’ornement, au pied des haies ou des arbres. Il n’y a pas d’odeur.

20161026_154455

Le traitement se poursuit dans le filtre végétalisé. Ici, les eaux y circulent horizontalement sous la surface du substrat avec des zones aérobie et anaérobie. Une dégradation lente effectue la finition du traitement des matières organiques en solution. Il se vide par un trop plein, et est donc toujours rempli d’eau sans que celle-ci ne soit affleurante. Dans le deuxième filtre de nombreuses espèces sont plantées : massettes, iris des marais, salicaires,
rubaniers, et scirpes, … Elles absorbent pour leur métabolisme une partie des nitrates et des
phosphates. En sortie de traitement, il est nécessaire d’infiltrer les eaux traitées : c’est l’exutoire. C’est la phase finale d’infiltration qui joue un rôle double puisqu’en cas de pluviométrie exceptionnelle, ou de surcharges polluantes, l’exutoire continue le traitement et contribue à améliorer la qualité des eaux.20161017_092257(ce n’est pas une petite affaire pour creuser toutes ces tranchées dans une vielle ferme)

Nous avons choisi Aquatiris comme solution de filtrage, avec une conception d’étude et mise en oeuvre par un installateur agréé. Il est possible pour les particuliers de se lancer dans une auto-conception et auto-construction, mais il convient de bien vérifier que votre SPANC local l’approuve… ce n’est pas toujours le cas.
20161031_155117Voila le résultat, installé et prêt à recevoir les eaux usées de la maison. Quand on prend sa douche, il faudrait vite ouvrir la fenêtre pour entendre l’eau qui arrose les roseaux. Les grosses machines ont laissé la terre à nu sur l’embarquement au dessus des filtres. Nous avons fixé une bâche géotextile en attendant le Printemps prochain que les plantes recouvrent le sol. RDV l’été prochain pour voir comment les plantes de marais ont poussées !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s